Vous souhaitez tout savoir concernant la barre de son Xiaomi Soundbar 3.1ch ? Ce test vous la présente entièrement.

Présentation

La barre de son est belle et porte une étiquette chromée centrale de Xiaomi. En général, le design ressemble à celui de la barre de son Bose, même si elle n’est évidemment pas aussi massive. Les connexions à l’arrière sont faciles à atteindre et dans l’ensemble, elle est super bien finie. Le subwoofer sans fil est également convaincant sur le plan visuel. Le look mat est moderne et le tube réflecteur brillant orienté vers l’arrière est propre et bien fixé dans le boîtier. Les coins arrondis sont également agréables à regarder et traités sans arête.

Dans l’ensemble, c’est un beau design, simple mais aussi discret, qui ne devrait déranger dans aucune salle de télévision. Malheureusement, il n’existe qu’en noir, ce qui est tout à fait correct. La surface rugueuse du subwoofer est parfaitement protégée contre les empreintes, contrairement à la barre de son. La surface lisse de la barre de son est en aluminium brossé, mais on voit presque chaque empreinte de doigt. Au final, cela ne devrait pas être le plus gros problème, car on ne manipule pas les boutons sur le dessus lorsqu’on utilise la télécommande. Un point fort visuel est le petit écran OLED Dot-Matrix installé derrière le couvercle de la grille, qui est vraiment bien réussi et a l’air chic. Le champ NFC sur le côté supérieur droit est également agréablement discret.

Caractéristiques

L’utilisation peut se faire une fois par le biais des boutons placés sur le dessus. Le plus souvent, on utilisera toutefois la télécommande de la barre de son Xiaomi 3.1ch, qui ne fonctionne cependant pas toujours de manière très précise. Après environ 20 secondes, l’écran s’éteint également, ce qui signifie que la barre de son se met en mode veille pour les entrées. Si l’on souhaite effectuer de nouvelles entrées, il faut d’abord activer la barre de son en appuyant une fois, pour pouvoir ensuite effectuer des modifications. C’est un peu inhabituel, ce qui, combiné à un comportement un peu imprécis, conduit rapidement à une humeur agacée.

Xiaomi Soundbar 3.1ch

Ce qui est bien, c’est que la barre de son s’éteint automatiquement après un certain temps lorsqu’elle ne reçoit plus de signal d’entrée. Ainsi, on peut confortablement laisser tourner quelque chose le soir via la minuterie de sommeil du téléphone portable et s’endormir l’esprit tranquille.

Qualité audio de la Xiaomi Soundbar 3.1ch

Passons maintenant à la partie la plus importante. La barre de son Xiaomi Soundbar 3.1ch est livrée avec 4 modes sonores différents (Standard, musique, jeu, cinéma). De plus, Xiaomi a intégré ici un mode AI qui analyse le contenu lu et devrait sélectionner automatiquement le mode sonore approprié, mais qui ne commute effectivement qu’entre 2.1 et 3.1. Le mode nuit est une belle extension qui fonctionne parfaitement et qui atténue l’ensemble de l’image sonore et réduit nettement le subwoofer. Malheureusement, ce mode est désactivé dès que l’on change de mode sonore. Le réglage du volume s’étend de 0 à 99 pour la barre de son et de -6 à +6 pour le subwoofer. Il est également possible de modifier les aigus et les basses à l’aide des touches fléchées de la télécommande, ce qui n’est malheureusement pas décrit dans le mode d’emploi. Pour les films, la barre de son prend en charge les deux principaux systèmes sonores DTS et Dolby Signal.

Mais avant de sortir la massue de la critique, je vais d’abord donner des impressions vraiment positives. La barre de son 3.1ch de Xiaomi sonne vraiment bien pour les films et le virtual surround est également correct, mais, comme chacun peut s’y attendre, ne remplace pas un système 5.1. On peut aussi écouter de la musique de manière très agréable. Mais ce n’est pas vraiment le point fort de la barre de son. L’effet stéréo est ici vraiment super et sépare merveilleusement les deux canaux (r/l). Avec le mode AI désactivé, lorsque l’on écoute de la musique ou que l’on regarde un film, la parole est parfaitement concentrée sur le « centre » et crée ainsi nettement plus d’espace qu’avec un système 2.1.

Malheureusement, il faut maintenant sortir les critiques, car le mode AI de la Xiaomi Soundbar 3.1ch est vraiment pas bon. Pour presque chaque morceau de musique ou film, le mode AI essaie constamment de se recalibrer, ce qui entraîne des sauts constants. Ces interruptions surviennent toutes les 30 à 50 secondes selon le morceau. Et comme la barre de son ne dispose pas non plus d’une connexion Wifi, il n’y aura probablement pas de mise à jour rapide OTA pour améliorer l’AI. Il ne s’agissait pas non plus d’une production du lundi, car les critiques sur le net sont pleines de la même image de défaut. C’est certainement dommage, car Xiaomi aurait vraiment pu marquer des points dans ce domaine s’ils l’avaient bien mis en œuvre. Du point de vue sonore, le fait que le « centre » soit déplacé relativement loin vers la gauche n’est pas non plus parfaitement résolu. Cela s’entend malheureusement, même si l’on s’y habitue après un certain temps. Par ailleurs, si vous préférez avoir une barre de son qui soit sans fil, la Tronsmart Studio est à connaitre.

Xiaomi a également voulu en faire un peu trop avec le subwoofer. Le niveau ne convient pas du tout ici, même pas à -6. Le sub est beaucoup trop dominant et doit aussi reprendre des fréquences beaucoup trop « hautes », ce qui le fait gronder et ne produit pas de basses propres. La raison en est malheureusement l’image sonore très mince produite par la seule barre de son, car les fréquences moyennes sont très peu représentées et le subwoofer doit donc beaucoup travailler pour combler le trou dans les médiums, ce qui ne devrait pourtant pas être sa tâche. Ce n’est qu’après avoir fermé le tube réflexe que cela est devenu vraiment agréable. Ainsi, les basses sont devenues plus précises, mais elles ne sont plus aussi profondes, ce qui est toutefois supportable. Xiaomi aurait pu s’en sortir ici aussi s’ils avaient intégré un LPF réglable ou un bouton rotatif permettant de contrôler la fréquence de coupure. Ce qui est étonnant, c’est la quantité de son qui sort du caisson de basses de 60 W, pourtant assez petit.

Conclusion

La Xiaomi Soundbar 3.1ch est donc une barre de son qui est excellente notamment pour la qualité de son audio.

5/5 - (1 vote)