JBL GO 2

Comme toujours, j’ai d’abord chargé l’enceinte avec le câble USB fourni. Lorsque le courant circule, la LED sur la face avant s’allume en rouge. Le temps de charge est d’environ 2,5 heures et lorsque la batterie 730 mAh est complètement chargée, la LED rouge s’éteint. La batterie complètement chargée dure jusqu’à 5 heures en écoutant de la musique. Si 5 heures te suffisent, tu dois juger par toi-même. Le JBL GO n’avait également voyagé que 5 heures d’affilée.

Ensuite, j’ai allumé l’enceinte, puis j’ai appuyé sur la touche Bluetooth pour commencer le couplage. Ouvrons maintenant les paramètres Bluetooth et sélectionnons le JBL GO2. Tout est lié, pas de problème, c’est fait.

JBL GO 2, un tout nouveau produit

JBL GO 2

Le GO 2, comme le GO, a cinq clés. La première touche (touche Marche/Arrêt) permet d’allumer et d’éteindre l’enceinte. La touche à droite permet d’activer le mode d’appairage pour la connexion au smartphone. Comme avec presque toutes les enceintes Bluetooth, nous avons une touche plus et une touche moins pour régler le volume. Enfin, nous avons une clé avec un symbole triangulaire. C’est la touche multifonction. Il peut être utilisé pour faire une pause et reprendre la musique. Cependant, si vous appuyez deux fois rapidement sur cette touche, un morceau est sauté vers l’avant. Cette touche peut également être utilisée pour accepter des appels entrants.

Sur le côté droit, il y a un rabat sous lequel les connexions apparaissent. De plus, le microphone se trouve également à cet endroit, directement à l’endroit où le clapet peut être ouvert. Un connecteur jack 3,5 mm et le connecteur de charge Micro-USB apparaissent sous le rabat. Ainsi, grâce à la connexion de 3,5 mm, nous pouvons également utiliser d’anciens appareils non compatibles Bluetooth comme source de musique.

Le son du JBL Go2 semble être légèrement meilleur que celui du GO. Du moins, c’est ce que je ressens. Mais nous y reviendrons plus tard quand j’examinerai l’analyse de fréquence. En général, le son du GO et du Go2 est très similaire. La GO2 atteint un volume maximum d’environ 70-75 dB à une distance d’un mètre.

Pour cette taille, le son est bon et les médiums et aigus sont clairs. Les basses peuvent également suivre avec un volume allant jusqu’à 80 %. Par contre, si le volume est trop élevé, il ne suivra plus tout à fait la cadence et il semblera quelque peu déséquilibré. Cependant, ce phénomène n’est pas nouveau avec cette taille et se produira probablement avec toutes les enceintes de cette série de tests. En l’écoutant, j’ai personnellement eu l’impression qu’il se comportait bien dans tous les genres. Mais avec le Rap et le Metal, on remarque que c’est une petite enceinte qui ne peut pas accumuler la puissance nécessaire. C’est presque toujours le cas avec les petites enceintes.

Venons-en maintenant à l’analyse de fréquence. On peut voir ici que le petit Go 2 dans la basse s’enfonce au début et qu’il a ensuite des fugues. Surtout à 1500Hz, 3500Hz, 6000Hz et 7000Hz. Sinon, la courbe est solide et descend lentement mais régulièrement.

Enfin, nous examinons la comparaison avec le Wharfedale. Bientôt une autre vidéo sortira, dans laquelle je comparerai plus étroitement le GO et le GO2 l’un avec l’autre. Vous y trouverez une comparaison de courbes, une comparaison de sons et plus encore.

La basse est bonne pour une enceinte de cette taille mais pour une fête le l’enceinte est trop faible. Je le vois comme un petit modèle, qui peut être facilement transporté dans un sac à dos et avec lequel on peut écouter de la musique en même temps. Par exemple, en camping, en vacances ou en randonnée. Pour un prix d’environ 30 euros, je trouve le son approprié ou bon.

La basse du GO et du GO 2 sonne de la même façon pour moi. Cependant, à mon avis, le son du GO 2 est un peu meilleur. Regardons les analyses de fréquence en comparaison.

La ligne jaune est le parcours du GO et la courbe noire est celle du JBL GO 2, nous voyons donc ici qu’il n’y a pratiquement pas de différence dans la gamme des basses. Le coude à 16500 Hz a été éliminé dans le GO 2. On entend la différence, mais elle est minime.

Contrairement au JBL GO, le JBL GO 2 est étanche à l’eau. L’indice de protection est IPx7, ce qui signifie que l’enceinte peut être immergé dans de l’eau d’un mètre de profondeur pendant une demi-heure. Cependant, le rabat latéral doit être fermement fermé.

L’enceinte pèse 185 grammes et est donc très léger. Il mesure environ 7 cm de haut, environ 8,5 cm de large et environ 3 cm de profondeur. Le corps est en plastique mat et les coins sont, contrairement au JBL GO, fortement arrondis. En général, le design est plus élégant et moderne que son prédécesseur. La grille métallique sur la face avant, sur laquelle est imprimé le logo JBL, est en métal. Sur la face inférieure se trouvent quatre petits pieds en caoutchouc qui offrent une prise antidérapante. Contrairement au GO, le GO 2 n’a plus d’option de montage.

Les côtés avant et arrière de l’enceinte ne sont pas plats, mais légèrement convexes ou incurvés vers l’extérieur. Le logo JBL est embossé au verso. Le GO 2 est également disponible dans différentes couleurs comme le noir, le bleu, le rouge, le jaune, le vert et bien d’autres encore. La finition semble solide pour ce prix et le design est moderne, chic et simple.

Comme le JBL GO 2 est tout nouveau, vous pouvez également entendre les sons typiques de l’état JBL, par exemple lors de la mise sous tension et du couplage. Pour moi, la JBL GO 2 est une enceinte élégante au design moderne. C’est aussi assez bon marché avec 30 Euros et je trouve que le son est bon à ce prix. Le son du GO 2 est légèrement meilleur que celui du GO.

JBL GO 2
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *